FICTION LITTERAIRE

Buveurs de vent

Auteur : Franck Bouysse

★★☆


« Quatre ils étaient, un ils formaient, forment, et formeront à jamais. »


Il est des livres que l’on choisit les yeux fermés sans prêter attention à leur titre, à leur couverture, à leur résumé.

Ces livres, on les choisit pour leur auteur parce qu’on aime sa plume, son style, les histoires qu’il nous raconte.

« Buveurs de vent » fait – pour moi – partie de cette catégorie de romans.

J’ai découvert Franck Bouysse à travers « Né d’aucune femme » et, j’y ai tout aimé ! L’univers, l’écriture, le récit … Tout m’a plu ! Je ne pouvais donc pas passer à côté de son dernier roman.

« Buveurs de vent », c’est l’histoire d’une fratrie, d’une famille, d’un village.
Tout le récit se déroule au Gour Noir, une vallée hors du temps, perdue entre les montagnes et coupée du monde.
Dans cette vallée, on rêve d’amour et de passion ; de liberté et de révolte.

Cela est-il seulement possible ? Et, permis à tous ?

C’est un roman intéressant par son mélange des genres que j’ai eu entre les mains. Un livre qui relève tout à la fois du roman contemporain et du conte.

On y retrouve la plume « terreuse » – reconnaissable entre mille – de Franck Bouysse. Celle qui appartient au « nature writing » ; celle qui décrit – à la perfection – les paysages et les âmes.

Et, bien que sombre, le récit est constellé de touches de lumière (et d’humour parfois !). On y retrouve de la beauté dans ce terrible et dérangeant.


Petit hic : j’ai trouvé qu’il y avait quelques ellipses narratives dans ce récit or je le regrette. J’aurais aimé en savoir plus concernant certaines situations avec certains personnages … Néanmoins, cela laisse toute sa place à l’imagination et rend le lecteur auteur du roman également 😉