POLICIER

Dura Lex

Auteur : Bruce DeSilva

★★☆



Dura Lex, Sed Lex
La loi est dure mais c’est la loi


« Ce roman s’inspire de deux des plus célèbres affaires criminelles de Rhode Island. »


Au début des années 90, Kwane Diggs – 15 ans – est arrêté après avoir sauvagement assassiné plusieurs femmes et enfants. C’est le plus jeune tueur en série de l’histoire des Etats-Unis !
Arrêté mineur dans le Rhode Island, le Code Pénal de cet état prévoit sa libération six ans plus tard, à sa majorité.

Passé sa majorité, Kwane Diggs est toujours emprisonné. Les gardiens de prison montent contre lui des accusions de toutes pièces (détention de drogue, agressions contre gardiens) afin d’allonger sa peine. Ce qu’ils font, se fait au vu et au su de tous or personne ne s’élève contre ces injustices répétées car tous savent que Kwane recommencera à tuer une fois libre. Tous le veulent derrière les barreaux.

Edward Mason, jeune journaliste, écrit un article sur le plus jeune tueur en série américain. Il découvre le secret de Polichinelle : les accusations sans fondement contre Kwane afin de le garder en prison. Sa position, son métier, l’amène à un cas de conscience : doit-il bafouer le fondement même de son métier en cachant la vérité ou à l’inverse, doit-il faire connaître de tous ce qui se joue contre un homme ? Doit-il, au nom de la sécurité collective, marcher sur la liberté d’un seul homme ?


Bruce DeSilva nous livre ici un excellent thriller américain ! Au delà de l’histoire racontée, l’auteur invite le lecteur à une véritable réflexion sociologique et éthique. De sa plume efficace, Bruce DeSilva traite de sujets d’actualité : quelle place tient la presse dans notre société ? Quel est son pouvoir ? Quel est celui de la justice ? La justice peut-elle être influencée par la foule ? Par la masse que nous représentons ? Peut-on, au nom de l’intérêt général, bafouer les libertés d’un seul homme ?
Ce sont autant de questions qui donnent à ce roman une profondeur particulière et un prisme apprécié.
J’ai dévoré ce roman, que je recommande d’ailleurs vivement !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *