POESIE

J’ai vu Sisyphe heureux

Auteur : Katerina Apostolopoulou

★★★


Lâchez tout ce que vous êtes en train de faire.

Lâchez tout et lisez « J’ai vu Sisyphe heureux » !

Dans une prose narrative sublime, Katerina Apostolopoulou nous conte trois récits.

Trois récits qui sont – en réalité – trois histoires de vie. Chacune avec leur Sisyphe.

Un Sisyphe heureux. Souriant. Touchant. Poétique.

Un Sisyphe qui se cache tour à tour sous les traits d’une jeune veuve.

D’une vielle femme.

D’un marginal.

Tous, ont une vie dure. Des épreuves et des difficultés à surmonter.

Tous ont choisi d’en prendre leur partie. De faire le pari sur la Vie.


« Vivre pauvre sans être rustre
Avoir peu et tout offrir
Garder le meilleur pour l’ami ou l’étranger
Reprendre tous les matins le même chemin
Savoir que toute la vie sera ainsi
Et en sourire
Moi
J’ai vu
Sisyphe heureux. »


A travers ces trois longs poèmes,

A travers ces trois histoires grecques,

C’est ce pari sur la Vie que porte avec délicatesse la plume de la poétesse.

Dans ce recueil où les langues grecque et française se côtoient, les silences sont parlés et les textes d’une grande beauté.

Des textes qui vous touchent.

Vous marquent.

Laissent sur vous leur empreinte ; laissent en vous leur écho.

Vous l’aurez compris : ce recueil est un coup de cœur ! J’y ai tout aimé et j’en recommande absolument la lecture.

Et, en réponse à Albert Camus qui écrivait «il faut s’imaginer Sisyphe heureux », en refermant ce recueil, vous pourrez lui répondre que vous avez vu Sisyphe heureux.