COUP DE COEUR FICTION LITTERAIRE

La Vague

Auteur : Todd Strasser

★★★


«  Cela commence par un jeu et finit en dictature. »


Ce livre fait partie de ceux dont la lecture ne vous laisse pas indemne. Une fois fermé, il raisonne encore en vous. Il y laisse une trace. Et pour cause !

L’histoire est basée sur une expérience réelle. En 1969, dans un lycée de Californie – Ron Jones – professeur d’histoire-géographie enseigne la Seconde Guerre mondiale à ses élèves. Il leur raconte la montée du nazisme et de l’antisémitisme en Allemagne, l’embrigadement du peuple soutenant le führer, le sort réservé aux personnes de confession juive : la déportation, les camps de concentration et d’extermination.

« Comment autant de gens ont-ils pu en laisser d’autres se faire massacrer sans broncher ? ». C’est pour répondre à la question d’un de ses élèves que le jeune professeur crée le mouvement : La Vague.
Quoi de mieux qu’une démonstration par l’exemple pour apporter une réponse concrète ?

La Vague est un mouvement totalitaire avec slogan, règles de discipline et culte du chef. L’objectif de Ron Jones, à travers la création de La Vague, est de faire comprendre à ses élèves ce qu’est l’embrigadement et la facilité avec laquelle il est possible d’embrigader un groupe.
Or, ce qui ne devait être qu’une simple et courte expérience dérapera très vite pour prendre une ampleur inattendue !

Marqués pour toujours par cette expérience terrifiante, il faudra attendre plusieurs années avant que les langues ne se délient ; avant que ceux – qui ont vécu l’expérience de l’intérieur – ne s’expriment.


« Ce livre d’apprentissage et d’éducation devrait marquer les mémoires futures car un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir. »


J’ai A.D.O.R.E ce livre. Il a été pour moi un véritable coup de cœur !
La plume est simple et fluide. La lecture perturbante. Le résultat présent.

Dès les premières lignes, le lecteur est plongé dans cette histoire riche mais terrifiante. Riche par ce qu’elle nous apprend. Terrifiante par ce qu’elle nous montre : comme il est facile de retomber dans les travers du passé !

En toile de fond de cette histoire incroyable, le lecteur est amené à se questionner sur le pouvoir que prend le groupe sur l’individu ; sur la place que tient la liberté individuelle dans une masse ; sur la  place laissée à la liberté de pensée quand l’embrigadement est présent.

J’ai eu entre les mains une expérience hors du commun. Un livre à lire. Définitivement.


« Si l’histoire est condamnée à se répéter, alors vous aussi, vous voudrez tous nier ce qui vous est arrivé dans la vague. En revanche, si notre expérience est réussie, et vous admettrez que c’est bien le cas, vous aurez appris que nous sommes tous responsables de nos propres actes et que nous devons toujours réfléchir sur ce que nous faisons plutôt que de suivre un chef aveuglément et pour le restant de vos jours, jamais, au grand jamais, vous ne permettrez à un groupe de vous déposséder de vos libertés individuelles. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *