FICTION LITTERAIRE

L’homme assis dans le couloir

Auteur : Marguerite Duras

★★★


Le livre à peine ouvert, c’est le soleil qui nous tape sur la peau.

Nous voilà projetés au cœur de l’été. A ses heures les plus chaudes. Celles où le désir est censé être endormi. Etouffé par la chaleur extérieure.

Nous sommes dans une scène à deux personnages. Il y a un homme et une femme.
L’homme observe, assis dans le couloir, la femme qui se languit au soleil.

Elle, sait qu’il l’observe. Qu’il l’a regarde. Qu’il voit tout.

Alors elle joue. Se joue de lui. S’amuse de son corps pour faire naître le désir.
Elle, a envie de lui. De son corps. De son sexe.

« L’homme assis dans le couloir » raconte l’érotisme. La passion sexuelle et sa férocité.
Court mais dense, ce récit est vif, violent et poétique aussi.


Marguerite Duras a su trouver les mots justes. Ceux qui s’imbriquent à la perfection pour créer des phrases courtes. Celles qui se lisent avec une respiration particulière. Presque haletante.

P.S : L’auteure aurait déclaré concernant ce récit : « Ce texte, je n’aurais pas pu l’écrire si je ne l’avais pas vécu ». Intéressant !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *