COUP DE COEUR FICTION LITTERAIRE

Nickel Boys

Auteur : Colson Whitehead

★★★


« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères […]. »
Martin Luther King


Tallahassee – Floride, 1963.

Elwood Curtis est un jeune lycéen modèle promis à un bel avenir. Brillant élève, l’adolescent se voit proposer d’intégrer les cours du soir de l’université d’état. Une opportunité inespérée pour ce garçon à l’ambition dévorante.

Une ambition fauchée en plein vol. Sur un malentendu. Une injustice.
C’est en se rendant à ses cours du soir qu’Elwood se retrouve au mauvais endroit, au mauvais moment. Et, parce qu’il est noir, il sera jugé coupable.
Sa couleur de peau est sa perte dans cette Amérique ségrégationniste des 60’s.

Envoyé à la Nickel Academy – une maison de redressement pour délinquants dans laquelle il ne fait pas bon être noir – El fera tout pour en sortir. Pour cela, il aura besoin d’aide. De l’aide d’un blanc.
Bercé par les discours pleins d’espoir de Martin Luther King, le jeune homme croit avec ferveur en la bonté des Hommes.

✨ ✨ ✨ ✨ ✨

Il est des romans qui vous marquent de leur empreinte. Pour moi, « Nickel Boys » en fait partie. C’est un roman qui dérange, qui interpelle, qui éveille les consciences.

Dans un style simple – mais avec une plume incisive – Colson Whitehead raconte l’enfer ordinaire des Afro-Américains. Un enfer dans lequel la ségrégation raciale persécute. Humilie. Détruit des destins flamboyants.

Ce roman est aussi un élément d’éclairage supplémentaire – s’il le fallait – à la situation américaine actuelle. Il est le coup de projecteur sur la plaie béante d’un pays intrinsèquement raciste.

Malgré tout cela, « Nickel Boys » reste un livre solaire. On y parle de courage et de résilience ; d’espoir et d’amour.

Une fois commencé, il est difficile de reposer le roman avant de l’avoir terminé. On le referme bouleversé. Une vraie claque !
« Nickel Boys » est à lire absolument. Instantanément !