FICTION LITTERAIRE

Noces de jasmin

Auteur : Hella Felki

★★☆


Avez-vous déjà eu entre les mains un roman qui vous aspire ? Vous savez, ce roman qui vous happe et que vous lisez – sans même vous en apercevoir – en apnée !

Pour ma part, c’est exactement ce qu’il vient de m’arriver avec « Noces de Jasmin », le premier roman d’Hella Felki.

C’est d’une traite que j’ai lu ce récit choral, prise par la plume engagée et l’écriture viscérale de l’auteure qui nous plonge au cœur de la révolution tunisienne.


« Dehors, la Tunisie s’embrase. Les quartiers brûlent. »


A travers son roman polyphonique, où les voix d’hommes et de femmes, de jeunes et de moins jeunes se croisent, la romancière nous fait prendre part – de l’intérieur – à ce qui fut l’une des plus grandes révolutions citoyennes de la dernière décennie !

De Tunis à Sfax, d’une cellule de prison à la rue qui gronde, l’immersion est totale. Tout y est décrit avec justesse, c’est ce qui rend la transposition facile.


Nous aussi sommes à Tunis, en ce janvier 2011.

Nous assistons aux manifestations. Chaque jour, le cortège se fait un peu plus nombreux.

C’est le soulèvement d’un peuple. C’est le mouvement d’un pays.

C’est la Révolution du Jasmin. L’éclosion du bourgeon avant le printemps.

C’est l’embrasement du monde arabe.


Les personnages nous ressemblent. Nous aurions pu être eux. Bousculés par l’enchainement des évènements d’une révolution qui « n’aura duré que » vingt-huit jours.

L’urgence dans l’écriture fait ressortir leur frénésie de vie et de liberté, d’amour et de paix.

Pour la petite histoire, Hella Felki a pris des notes sur tous les évènements ayant eu lieu pendant cette Révolution du Jasmin. C’est de ces notes qu’elle s’est inspirée pour écrire ce roman.