FICTION LITTERAIRE

Sauvages – L’écho du fleuve

Auteur : Quentin Leruitte

★★★


Ce roman nous plonge dans une société futuriste qui pourrait être la nôtre à quelques années près. Tout y ressemble. Ou presque.

Dans cette société futuriste, la Wild Factory permet aux plus riches de s’injecter – pour le plaisir – des gènes d’animaux leurs permettant de survivre à des températures extrêmes ou encore de régénérer un organe ou un membre amputé.
Ce phénomène à la mode est viral et beaucoup sont prêts à tout pour y avoir droit !

Loin de ça, 2 amis d’enfance, Arthur et Lucas, partent au Vietnam pour fêter la fin de leurs études et leur entrée dans l’univers des « vrais adultes ». Visites culturelles, découvertes et farniente sont au programme. Enfin, étaient au programme ! Dès leur première sortie, tout dérape. Les voilà impliqués dans un meurtre … au sein même des locaux de la Wild Factory !

Pourquoi y sont-ils entrés ? Quels secrets cachent t-il tous les 2 ? Pourquoi ont-ils choisi le Vietnam ?

Autant de questions auxquelles les réponses seront apportées aux quatre coins du monde entre la meilleure des places étudiantes de Belgique, les effluves épicées du Vietnam et la moiteur de la Guyane.


J’ai A.D.O.R.É ce roman qui réunissait tous les ingrédients pour me plaire : beaucoup de suspense, une dose de voyage et une pincée de « Black Mirror ».

J’ai également été captivée par le sujet concernant l’injection de gênes d’animaux chez l’Homme. Je me dis qu’un jour proche, cela pourra être le cas et, lorsque l’on parle d’éthique sur le sujet, n’oublions pas que ses lignes évoluent avec le temps et la société.

Enfin, j’ai aimé voyager à travers les continents, assise dans l’avion, le roman entre les mains.
Selon moi, V. HUGO résume tout en disant que « Lire c’est voyager ; voyager c’est lire » : une phrase qui correspond parfaitement au roman que nous propose l’auteur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *