DOCUMENT

Tu t’appelais Maria Schneider

Auteur : Vanessa Schneider

★★☆


Vanessa Schneider raconte avec pudeur, tendresse et réalisme l’histoire de sa cousine Maria que vingt ans séparent.

Cette cousine, elle l’a régulièrement vu chez elle enfant. Elle l’a connu triste. Elle l’a connu joyeuse. Elle l’a connu droguée. Elle l’a connu en manque. Elle l’a surtout connu mal aimée. D’abord par ses parents. Puis par le milieu du cinéma. Enfin par le public.

Marie Schneider, cette jeune fille qui se rêvait actrice et qu’un rôle maudit a brisé à tout jamais : celui de Jeanne dans le Dernier Tango à Paris.

C’est dans ce film qu’une scène non écrite dans le scénario original et d’une extrême violence pour elle, scellera son avenir. Un traumatisme qui ne sera jamais effacé par un rôle qui l’aura détruite et pour lequel elle sera marquée au fer rouge tout au long de sa carrière et de sa vie.


Avant d’ouvrir ce livre, le nom de Maria Schneider ne me disait rien. Il ne me parlait pas.

En refermant ce livre, j’ai eu l’impression de quitter une petite soeur, à l’histoire touchante, émouvante. Une petite soeur que j’ai eu envie d’épauler, de soutenir. Une petite soeur que j’ai eu envie de prendre dans mes bras pour la rassurer et lui dire que tout irait bien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *